Comment s’assurer que l’on est bien payé au SMIC ?

Le SMIC : pas toujours facile de se renseigner

SMIC horaire, SMIC brut, SMIC net… Il n’est pas toujours évident de comprendre les différentes législations en vigueur. Cela est d’autant plus vrai que les réglementations évoluent chaque année, soit sur la base fixée par la loi, soit par les coups de pouce au SMIC. Il est néanmoins à noter que, au vu de la crise économique et financière dans laquelle les pays occidentaux se sont embourbés, aucun coup de pouce au SMIC n’a été donné depuis plusieurs années.

etre paye au smic

Le SMIC en France vient définir votre rémunération minimale, c’est-à-dire le salaire minimum que vous êtes dans votre droit d’exiger auprès de votre employeur. Tous comme les salaires, le montant dépend si l’on parle du SMIC brut (avant cotisations sociales) ou du SMIC net (la somme que vous recevez effectivement sur votre compte en banque).

Temps partiel, temps complet : comment m’y retrouver ?

Si vous travaillez à temps complet (c’est-à-dire, selon la loi en vigueur, à 35h par semaine), alors vous devez vous fier au SMIC mensuel. Afin de comparer, la chose est très simple : il vous suffit de comparer votre rémunération brute (sans les déductions fiscales et les cotisations sociales) au SMIC mensuel brut. Si vous êtes en-dessous de ce seuil, alors sachez que vous êtes dans votre bon droit de réclamer votre dû.

 

Concernant les employés travaillant à temps partiel, ceux-ci devront regarder le SMIC horaire. Étant donné que vous ne pouvez pas vous fier, effectivement, au SMIC mensuel (celui-ci étant calculé sur un temps complet, comme vu précédemment), vous devrez donc ramener votre rémunération à vos heures effectives. Il vous suffira donc de suivre la méthode que ci-dessus, simplement cette fois-ci en comparant votre salaire horaire brut au SMIC horaire brut en vigueur. Là encore, si votre rémunération se trouve être inférieure, alors votre employeur est dans l’illégalité.

Astuce : avez-vous pensé aux conventions collectives ?

Maintenant que vous en savez davantage sur le SMIC, qu’il soit horaire ou mensuel, que vous occupiez un poste à temps partiel ou à temps complet, sachez qu’il est encore possible que vous gagniez davantage.

Effectivement, selon le secteur d’activité dans lequel vous vous trouvez, sachez que des conventions collectives sont négociées au niveau des entreprises ou des branches (selon les différentes lois en vigueur). Ces conventions collectives, résultantes d’un compromis entre les revendications salariales, syndicales et patronales, permettent souvent d’obtenir des avantages intéressants pour les employés concernés.

C’est notamment le cas du SMIC, dans le sens où il vous est possible d’obtenir des rémunérations supérieures à celles fixées effectivement par la loi. Bon nombre de conventions collectives fixent elles-mêmes leur propre salaire minimal, qui ne peut pas être inférieur au SMIC en France en vigueur. Différents niveaux de rémunérations supérieures au SMIC sont ainsi accessibles, fonction de vos qualifications.

Les sommes prises en compte, par ailleurs, couvrent toutes les rémunérations versées aux employés et travailleurs, incluant donc le treizième mois, mais aussi les heures supplémentaires. Attention cependant : sont décomptés de ce calcul la prime d’ancienneté ainsi que les remboursements de frais engagés.

Organisme Emploi